L’interview de Frédéric DHEYGERS

Ce mois-ci, c’est Frédéric DHEYGERS, membre actif du SCCDK depuis sa création en 2016, qui nous dévoile son parcours…

Quand as-tu commencé la pêche, dans quelles conditions ?

J’ai commencé la pêche en mer très jeune, vers six-sept ans, avec mon papa. Je me suis très vite passionné. Cependant, habitant loin de la mer (près de Lille), et notamment durant mon enfance et adolescence, il m’a fallu trouver une alternative. L’eau douce ! Un étang se trouvait à 500 m de chez moi, me permettant d’assouvir ma soif de pêche. Mais à l’heure du permis de conduire, les allers-retours vers la mer se sont multipliés !

A quelle fréquence te retrouves-tu au bord de l’eau ?

Pas assez à mon goût… Tout dépend des conditions météorologiques, mais le plus souvent possible, au minimum trois à quatre fois par mois de jour comme de nuit. Il faut aussi allier vie de famille et travail…

Quelle est ta pêche de prédilection ?

Le bassin minéralier ! Une pêche qui allie finesse, observation, discrétion et recherche, c’est ce qui rend ce spot passionnant.

Quelles sont les qualités d’un grand pêcheur selon toi ?

L’observation, la persévérance et la patience sont des qualités essentielles. Elles permettent de bien connaître la mer pour en tirer une bonne lecture :c’est à dire quelle espèce pêcher, à quel moment, et avec quel appât.

Le partage de son savoir en offrant des conseils est aussi primordial. Avoir en tête qu’un grand pêcheur n’est pas arrivé à ce qu’il est seul.

Pour moi, c’est l’ensemble de ces petites choses, trucs et astuces, qui font la différence !

Quel est ton meilleur souvenirs de pêche ?

Le meilleur ? Difficile de répondre, car il y en a plus d’un…
Peut-être quand j’étais gamin ? Il neigeait ce soir-là, et j’ai pêché une morue au phare de la jetée de St Pol avec ma première canne que je venais de recevoir pour mon anniversaire : un Set Junior (décathlon) de 2m40. Je tenais la morue contre moi, et elle m’arrivait jusqu’aux genoux ! Je devais avoir sept ans, d’ailleurs j’en ai une très belle photo !

Ou alors une carangue ! Ma toute première carangue prise en Guinée-Bissau depuis le bord sur une avancée de roche, en plein cagnard… Après quelques dizaines de minutes de combat, je ne voyais vraiment pas comment la fatiguer et la ramener au bord… Le guide de pêche ira finalement la chercher à la nage !

frederic dheygers

Pourquoi as-tu choisi d’adhérer au S.C.C.DK. ? Et qu’est-ce qui fait que tu entâmes maintenant déjà ta 3e année au club ?

Passionné de compétition, je ne me retrouvais plus dans les clubs existants. Lorsque « radio plage » m’a annoncé que le numéro deux français de pêche allait créer son propre club, je me suis précipité pour le rejoindre. Ce projet prometteur dont le but était et reste de promouvoir l’image de la pêche dans le Dunkerquois m’a tout de suite emballé.

C’est sans aucun regret et donc naturellement que j’entame cette 3ème année car aujourd’hui au sein de ce club on peut retrouver quelques grands noms de la compétition, avec un bel esprit d’équipe. Mais aussi et surtout une très bonne ambiance entre copains, avec un esprit familial unique en son genre.

As-tu d’autres passions / loisirs/ implications associatives ?

Je me suis découvert une nouvelle passion : les voyages à travers le monde avec ses différentes cultures…. Impatient d’en découvrir de nouvelles !

Et à mes heures perdues le bricolage…

Retrouver toutes les interviews des adhérents du SCCDK.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :