Compte rendu du championnat du monde 2017 – Afrique du Sud – Langebaan

Les équipes de France hommes et dames 2017 se sont rendues à Langebaan en Afrique du Sud, pour un championnat très convoité de par sa quantité et qualité de poissons. 20 nations ont fait le déplacement chez les hommes, et 12 nations chez les dames.

Frédéric BAUDIN, membre équipe de France 2017, représentait le Surf Casting Club Dunkerquois à 10 000 km de la France. Retrouvez le programme détaillé du championnat ici.

Les raies guitares étaient attendues pour cette édition, qui avait un avant goût des jeux mondiaux de la pêche qui se dérouleront de nouveau en Afrique du Sud en 2019.

Dès le premier entraînement de l’équipe de France sur l’une des plages du championnat, le poisson s’est montré bien présent. Une mer bien formée de couleur marron était assurément propice au poisson.

Les membres équipe de France, Nicolas GAUTHIER, Stéphane ACKET, Kévin BASTIAT, Jean Baptiste VILLARD, Mathieu LUBIATO et Frédéric BAUDIN, ont alors rapidement compris les grandes lignes de cette pêche spécifique, voir parfois même déroutante tellement les poissons pouvaient se trouver proche du bord. A l’issue de ce premier jet, chacun prendra de 20 à 30 poissons, le temps de déterminer les montages les plus pêchant.

frederic baudin afrique du sud

frederic baudin video afrique du sud 2017.jpg
Cliquer sur l’image pour lancer la vidéo

 

Dimanche 05/11/17 : présentation des équipes

La traditionnelle parade des équipes se déroule le dimanche après midi à Langebaan, avec en ouverture de cérémonie un show aérien !

parade avions langebaan.JPG

equipes de france 2017 surfcasting afrique du sud

 

Lundi 06/11/17 : entraînement officiel, Britannia Bay

Britannia bay afrique du sud.JPG

Les organisateurs ont décidé de faire pêcher sur une plage qui ne servira pas lors du championnat, sous motif de préserver les plages pour le championnat. Les compétiteurs se retrouvent alors dans une baie nommée la Britannia Bay, hélas désertique en poissons. Seuls 7 des 100 compétiteurs hommes des 20 nations trouveront un poisson, les autres terminant bredouilles. Ce sera le cas des 5 pêcheurs français. Cette baie sera même surnommée la baie des coquillages à l’issue de la manche, de par sa quantité d’escargots type bulots dévorant les appâts en moins de 5 minutes.

frederic baudin equipe de france 2017 afrique du sud.JPG

Classement individuel hommes manche officielle d’entrainement.

Classement nations hommes manche officielle d’entrainement.

Classement individuel dames manche officielle d’entrainement.

Classement nations dames manche officielle d’entrainement.

 

Mardi 07/11/2017 : 1ère manche, Velddrif Nord

Frustrée de cette manche d’entraînement, l’équipe de France est déterminée à rentrer dans ce championnat de la meilleure façon possible. La mer est totalement plate avec un vent de dos, et de couleur marron sur les 60 premiers mètres, puis bleue. Les raies guitares aiment l’eau saumâtre dans laquelle elles viennent se nourrir, et peuvent se cacher (leur peau étant de la même couleur). Et elles ne sont pas les seules à aimer la bordure, les phoques et otaries aiment également se promener en bordure !

phoque a langebaan afrique du sud.JPG

10h00, coup de sifflet de départ.

frederic baudin afrique du sud.JPG

A peine les plombs à l’eau, les touches se succèdent ! Frédéric BAUDIN ne tardera pas à voir le scion de sa canne plier, puisqu’au bout de 3 minutes seulement une raie se manifeste. En peu de temps, 3 poissons seront comptabilisés puis plus rien. Il faudra attendre la seconde partie de la manche pour que le poisson daigne mordre de nouveau. Au final, Frédéric ajoutera 4 prises en fin de manche, soit un total de 7 poissons pour 7.6 kg. Il se classe 4e/20 de secteur, et 18e au général à l’issue de cette première manche.

raie guitare langebaan afrique du sud.JPG

Chez les autres français, Nicolas Gauthier se classe 5e de zone (21e du général), Kevin Bastiat 7e de zone (35e du général), Mathieu Lubiato 9e de zone (43e du général), Stéphane Acket 11e de zone (52e du général). Une manche difficile avec des variations assez conséquentes selon les secteurs.

Les français se classent 6e/20 équipe sur cette première manche, une place pas trop mauvaise.

Classement individuel hommes 1ère manche.

Classement nations hommes 1ère manche.

Classement individuel dames 1ère manche.

Classement nations dames 1ère manche.

 

Mercredi 08/11/2017 : 2ème manche, Dwarskersbos Sud

La mer est toujours plate, encore plus bleue. Le dépôt de sable/vase semble s’être déposé. Néanmoins, en s’approchant au bord de l’eau devant son poste, Frédéric BAUDIN aperçois peu avant le démarrage une raie guitare en surface dans 20 cm d’eau, un eu comme le font les mulets dans nos eaux françaises… C’est donc bon signe !

11h00, le coup de sifflet est donné. Frédéric dépose sa ligne à seulement 20m du bord, et ses voisins en font d’ailleurs presque tous de même. Au bout de 4 minutes, bingo première touche et c’est une raie guitare qui ouvre le bal. Les voisins remontent également tous leur première raie sur ce premier coup de canne, tout reste à faire !

frederic baudin afrique du sud raie guitare.JPG

Le second lancer se fait à la même distance, et en seulement 3 minutes, c’est une nouvelle touche. Frédéric laisse tremper en espérant un doublet ou un triplet qui sait ! Cela se soldera par un doublet au bout de 7 minutes, tandis que les voisins ne feront qu’un poisson au mieux. C’est un autre doublet peu après qui amènera le score à 5 poissons pour Frédéric à marée basse, puis plus rien. Il faudra attendre que la mer remonte pour retrouver un peu d’activité. Durant la marée montante, ce seront 11 raies guitares qui viendront s’ajouter à la pesée, pour un total de 17 poissons et 13 kg. C’est une belle place de 3e/20 et 14e de la manche à la clé.

frederic baudin afrique du sud.JPG

Le reste de l’équipe s’en tire très bien également, et cette fois-ci les scores vont du simple au x10 d’une zone à l’autre ! Jean-Baptiste VILLARD (zone A), rentré à la place de Stéphane Acket, cartonne les raies guitare avec 105 poissons, incroyable ! Il termine 1er/20 de zone, et termine 2e de manche ! Nicolas Gauthier (zone B) tombe aussi dans une zone ultra poissonneuse avec 85 raies ! Il termine 1er de zone et gagne même la manche ! Mathieu Lubiato (zone C), passe hélas à travers avec 12 raies, et termine 19e/20 de zone et 93 de la manche. Kévin Bastiat (zone D) s’en sort avec 14 raies, et se classe 7e de zone, et 35e de la manche.

L’équipe de France termine 2e de cette manche, derrière la Belgique.

Classement individuel hommes 2ème manche.

Classement nations hommes 2ème manche.

Classement individuel dames 2ème manche.

Classement nations dames 2ème manche.

 

Jeudi 09/11/2017 : 3ème manche, Dwarskersbos

La zone de pêche est décalée légèrement plus au nord au niveau de la ville de Dwarskersbos.  Les scores de la veille laissent présager d’une grosse pêche. Néanmoins, le vent de mer est monté durant la nuit et la mer est alors bien formée, avec de gros laminaires par endroit. Frédéric BAUDIN tombe entre un hollandais et un allemand. Au premier coup de canne, c’est une petite raie guitare d’une quarantaine de centimètres qui se laisse prendre, puis une seconde 31 cm seulement. La pêche s’annonce difficile tandis que le voisin allemand en totalise déjà 3 mais de belle taille ! le compteur reste bloqué à 3 poissons durant près de 3h pour Frédéric, alors que l’allemand commence à prendre le large.

1h avant la fin, la mer se met alors à remonter et Frédéric garde grand espoir que le poisson se déplace un peu et se mette à mordre enfin en nombre ! Cela ne tardera pas avec des touches régulières à chaque lancer. La bataille pour revenir dans la course durera jusqu’à la dernière seconde, les dernières 20 minutes étant complètement folles avec un poisson toutes les 3-4 minutes. 7 minutes avant la fin de la manche, Frédéric totalise 9 poissons mais c’est bien trop peu à côté de l’allemand qui en est à 22 poissons ! Le dernier lancer est fait, il reste 4 minutes de pêche et il faut tout faire pour tenter de réduire l’écart et gagner quelques précieuses places de secteur.

frederic baudin mesure raie guitare afrique du sud.JPG

A peine à l’eau, déjà une touche. Le capitaine est alors présent, et Frédéric lui demande alors conseil : remonter immédiatement ou laisser à l’eau jusqu’au bout et éventuellement espérer un doublet ? L’option de remonter immédiatement pour assurer le poisson est retenue. C’est une belle raie guitare qui s’échoue. Il reste 2 minutes à la montre, juste assez pour un lancer et laisser pêcher quelques précieuses secondes ! Et bingo ! Une touche en moins de 30 secondes juste avant le coup de sifflet. La fin est donnée, et c’est encore une belle raie au compteur. Frédéric totalise alors 11 poissons pour 8.9 kg, et se classe 4e/20 de zone et 19e de cette manche, malgré une belle leçon infligée par le voisin allemand. Une remontée inespérée néanmoins !

frederic baudin raie guitare afrique du sud.JPG

Chez les camarades, Jean Baptiste VILLARD en zone A limite la casse avec un 10/20 de zone, et 46 de la manche. Kévin Bastiat en zone B s’en sort très bien avec un 2/20 de zone, et 7 de la manche, Stéphane ACKET en zone C s’en sort pas trop mal avec un 8/20 de zone, et 38 de la manche, enfin Nicolas GAUTHIER en zone E prend hélas le bouillon avec un 17/20 de zone, et 85 de la manche.

Sur cette 3e manche, la France se classe 5e, et se positionne 2e au cumul des 3 journées, à égalité de points avec les premiers. Tout reste à faire !

Classement individuel hommes 3ème manche.

Classement nations hommes 3ème manche.

Classement individuel dames 3ème manche.

Classement nations dames 3ème manche.

 

Classement individuel hommes à l’issue des 3 manches.

Classement nations hommes à l’issue des 3 manches.

Classement individuel dames à l’issue des 3 manches.

Classement nations dames à l’issue des 3 manches.

Vendredi 10/11/2017 : 4ème et dernière manche, Dwarskersbos Nord

L’organisateur a décidé de décaler la zone de pêche de cette dernière manche davantage au nord. Initialement, il était prévu que la dernière manche de pêche se fasse sur la plage du premier jour, c’est à dire Velddrif Nord. Il en sera finalement autrement…

La mer est bien formée, reste de houle de la veille, et bien chargée en laminaires (grosses algues marron filaires). La pêche se fait cette fois-ci du matin, sur une marée descendante.

9h00, coup d’envoi. L’équipe de France n’a aucune expérience de ce cas de figure puisque aucun entraînement au préalable dans ces conditions. Frédéric BAUDIN prend l’option de pêche à mi distance, dans un couloir d’eau intéressant au premier coup d’œil. 3 places sur la gauche, un prétendant au titre, Steven le belge, opte lui pour une pêche en bordure à seulement 5m, dans le ressac. Et cela paie pour lui avec une petite raie au premier coup de ligne. Frédéric quant à lui remonte à vide, et se met à son tour en bordure.

phoque langebaan.JPG

2h passent et toujours aucun poisson, tandis que le belge a lui pu trouver 5 petites raies dans le ressac. Frédéric, à court d’idées, tente quelques essais variés en prospectant les différentes distances : 40m, puis 60m, puis 80m, mais toujours rien… Cela se soldera par un échec, une belle bredouille pour terminer le championnat. L’option de podium individuel s’envole, ainsi que celle d’un podium par équipe. La poisse !

frederic baudin langebaan afrique du sud.jpg

Classement individuel hommes 4ème manche.

Classement nations hommes 4ème manche.

Classement individuel dames 4ème manche.

Classement nations dames 4ème manche.

L’équipe de France termine 10e/20 nations de cette 4e manche, et 4e nations au final du championnat. Une place qui restera tout de même honorable au vu du taux de participation et de la qualité des équipes de ce championnat, mais un goût amer de quelque chose de raté subsiste hélas.

classement final championnat du monde 2017 surfcasting afrique du sud

Classement individuel hommes final.

Classement nations hommes final.

Classement individuel dames final.

Classement nations dames final.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :