L’interview de Frédéric MOREL (alias Waza)

Comment as-tu attrapé le virus de la pêche ?

Je devais avoir une dizaine d’année quand j’ai commencé à pécher en vacances, à Port-la-Nouvelle (en Méditerranée). Mon oncle m’avait acheté une canne en bambou à 3 emmanchements, 1 ligne, 1 flotteur et nous étions allés pécher dans le chenal sur un ponton. En guise d’appât, une moule arrachée au rocher et bingo premier poisson une anguille ! Depuis, je suis contaminé par le virus de la pêche qui ne m’a plus jamais quitté et aucun vaccin ni traitement ne sont efficaces pour me guérir de cette maladie 😃

Quel est ton meilleur souvenir au bord de l’eau ?

Bien évidemment, j’en ai plusieurs, mais le premier qui me vient à l’esprit est la prise de mon premier poisson quand j’avais une dizaine d’années. Ensuite, les podiums aux championnats de France (tant pour moi que pour mes coéquipiers de club) et les différentes parties de pêche avec les copains (et les mises en boites quand on fait capot !).

Avec qui partages-tu le plus ta passion ?

Avec ma femme qui pêche aussi et qui prend un malin plaisir à me rappeler qu’elle m’a battue quand elle y arrive.

Les pêches avec les amis du club avec lesquels je passe de très bons moments notamment les bonnes parties de rigolades et les mises en boîtes lors de capots qui entretiennent une bonne ambiance entre nous tous, et surtout l’appétit de revanche.

Tu participeras prochainement au championnat du monde des clubs 2021 au Portugal, quelles sont tes attentes ?

Ma première attente est bien sûr la victoire du club. Nous avons une revanche à prendre sur les espagnols et j’espère bien que nous allons réussir à les battre au Portugal, bien qu’ils pêchent en territoire voisin. Mais même pas peur ! Nous avons une bonne équipe qui pourrait se démarquer et matcher au Portugal (je croise tout ce qui peut se croiser 😃 ).

Tu es membre du CA du SCCDK ainsi qu’au comité régional Hauts-de-France, quelles sont tes motivations ?

Être membre du CA du SCCDK me permet de participer à la vie du club, de m’investir pour son évolution et de pouvoir transmettre aux autres ce qu’on m’a transmis.

Être membre au comité régional Hauts-de-France me permet de représenter le club dans les hautes instances, de pouvoir mettre en avant les motivations du club, d’être au courant des décisions nationales et de retranscrire tout cela au sein du club.

As-tu d’autres passions / loisirs / implications associatives ?

Passionné par la nature, je pratique la chasse aux gibiers d’eau. Cela me prend aussi pas mal de temps. Je chasse en effet à la hutte tous les vendredis soirs de fin août à fin janvier, ce qui n’est pas toujours évident pour combiner la chasse le vendredi, récolte d’appâts pour un concours et pêche le dimanche.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :