L’interview de Mickael WAROQUIER

Ce mois-ci, c’est Mickaël WAROQUIER, membre du SCCDK depuis 2017, qui nous en dit un peu plus…

Quand as-tu commencé la pêche, et dans quelles conditions ?

C’est une affaire de famille à dire vrai. Vers l’âge de 8 ans, mon père ma transmis sa canne a pêche qu’il avait lui même reçu de son père pour ses 14 ans . Il s’agissait d’une canne en bambou en 2 éléments que je possède d’ailleurs toujours, héritage précieux de mon grand père paternel. Accompagné de mon père, ma première partie de pêche eu lieu dans les canaux du Dunkerquois. Pour la petite anecdote ma première prise fut une « canette de soda » et un « vieux godillons ». Franche rigolade qui me confortait alors dans mon choix de loisir. Suivie ensuite d’autre parties mais cette fois en parc à truites où je pêchais mon premier trophée avec grande fierté. Une passion nouvelle s’offrait à moi.

Quelle est ta pêche de prédilection ?

Très jeune, il s’agissait d’abord de la pêche en canaux où je sortais surtout du « petit blanc, du gardon, et de la brème ».

Avoir dans la famille un oncle Patron Pêcheur m’a aidé à découvrir surtout le poisson marin, les nombreuses diversités de la mer et apprécier le poisson dans l’assiette. Une bonne sole éveille les papilles. Hum, quel régal !

A présent, ma pêche de prédilection se tourne plutôt vers le surfcasting pour le coté sportif, l’appel du grand large, le pouvoir de s’évader vers les grands horizons, et bien entendu pour le coté gustatif que je retrouve dans mes souvenirs d’enfants.
J’ai la chance d’avoir une compagne qui non seulement accepte ma grande passion mais y montre un grand intérêt jusqu’à vouloir la partager puisque depuis plusieurs mois je l’initie a la pêche. Je viens d’ailleurs de l’inscrire tout récemment au club afin de pousser son apprentissage. Partager cette même passion avec elle ressers nos liens.

Quel est ton meilleur souvenirs de pêche ?

J’ai en particulier deux souvenirs qui me viennent à l’esprit.
Le premier vraiment mémorable d’une partie de pêche de nuit au phare de Saint Pol. Débarque alors un groupe important de nos amis Belge avec remorque pleine de matériel de pêche incroyable. Ambiance super conviviale, échange de technique etc…
Il m’avait alors fallu descendre du phare par l’échelle car nous étions à marée basse, pour y mener un combat contre une très grosse prise, encouragé par nos amis.
A ma grande surprise, il s’agissait d’un énorme « plat », ma plus belle prise jusque là.

Le deuxième souvenir beaucoup plus récent date de cette année 2018. Lors d’une sortie loisirs avec le club, j’ai eu l’occasion d’apprendre une nouvelle technique de pêche aux « mulet » et de la mettre en pratique rapidement, et quel ne fut mon étonnement lorsque j’arrivai à sortir de l’eau une très grosse pièce. Un mulet superbe ! Ah ! Il se défendait le gaillard, mais ma persévérance et les conseils de mon coach furent récompensés car enfin je gagnais la partie sur ce très beau spécimen. Quel pied !

mickael waroquier mulet

Que t’a apporté le fait d’être licencié au SCCDK ?

Je me félicite de cette licence qui m’ apporte énormément. Bien sur découverte des différentes techniques, surtout pour ma pêche de prédilection à savoir le surfcasting. Le club nous forme aux choix du bon matériel, des bons appâts, à faire le bon montage. Il m’a appris a connaître mon environnement, à apprivoiser le phénomène des marées. Il y a surtout cette convivialité qui règne entre adhérents. Les amitiés se forment et permettent de formidables échanges.

Comment aimerais-tu voir le club d’ici 5 ans ?

Mon plus grand souhait serait de le voir continuer à se développer, multiplier ses adhérents avec toujours à sa tète notre super Président actuel qui fait un travail énorme. Que le club puisse hisser nos belles couleurs Dunkerquoise dans le monde au plus haut niveau et puisse attirer les plus jeunes car c’est une excellente école avec un bon état d’esprit.

As-tu d’autres passions / loisirs / implications associatives ?

Oui, je suis également membre d’un club d’aéromodélisme. Je pratique régulièrement et j’y rejoint mon père et mon frère le plus souvent possible. Grosse tendance mode FPV-RACING. Je me suis d’ailleurs spécialisé plus particulièrement dans les courses de drones.

 

Retrouvez toutes les interviews des adhérents du SCCDK.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :